Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Pourquoi faire le métier de

VITICULTEUR

en Centre-Val de Loire ?

Le métier de Viticulteur, c'est quoi ?

Le viticulteur produit du raisin à partir de ses vignes. Il peut vinifier son raisin (on parle alors de vigneron ou viniculteur) ou le faire vinifier par un professionnel (une cave coopérative par exemple). Ce métier de passion requiert une grande capacité d’adaptation et une forte polyvalence. En véritable chef d’entreprise, le viticulteur doit également assurer le suivi administratif de son exploitation et définir ses orientations stratégiques en prenant en compte tous les éléments de son environnement de travail.

Les activités quotidiennes d'un Viticulteur ?

Viticulteur JACVL

Les compétences pour être Viticulteur !

Viticulteur JACVL

Pour en savoir plus sur le métier de Viticulteur en Région Centre-Val de Loire

Le viticulteur produit du raisin à partir de ses vignes. Il peut vinifier son raisin (on parle alors d’un vigneron) ou le faire vinifier par un professionnel, un viniculteur, (une cave coopérative par exemple). Ce métier de passion requiert une grande capacité d’adaptation et une forte polyvalence. En véritable chef d’entreprise, le viticulteur doit également assurer le suivi administratif de son exploitation et définir ses orientations stratégiques en prenant en compte tous les éléments de son environnement de travail.

Le viticulteur entretient et développe un vignoble. Il laboure, apporte des engrais et plante la vigne à la main ou avec une machine. Il palisse (attache les branches sur un support) ou lie la vigne sur un tuteur. Il la taille et brûle les sarments (les branches inutiles). Le viticulteur utilise des produits phyto-sanitaires de protection de la vigne.

Au moment de la récolte, il vendange à la main ou avec des machines et porte des hottes chargées de raisin. Il participe au tri et au conditionnement de la récolte. Le viticulteur conduit le tracteur, assure l’entretien et les petites réparations du matériel.

Le viticulteur peut participer à la fabrication du vin. Il pressure ou foule le raisin, vinifie (traite les moûts -le jus- pour en faire du vin), chaptalise (ajoute du sucre) et surveille les fermentations qui produisent l’alcool à partir du sucre. Il soutire le vin (le transvase pour éliminer les dépôts), le met dans des fûts et plus tard en bouteilles. Il doit posséder des notions de pédologie, c’est-à-dire de connaissance des sols, et de la climatologie.

Le viticulteur doit avoir de solides connaissances professionnelles. Il doit gérer sa vigne dans le respect de la réglementation générale mais aussi spécifique à l’appellation à laquelle son vin peut prétendre. S’il fait partie d’une coopérative regroupant plusieurs exploitants, il doit se mettre d’accord avec eux pour adopter une même stratégie de production et de vente.

Le viticulteur vit le plus souvent en plein air. Son rythme de travail varie selon les saisons avec de fortes pointes en période de récolte et de vinification.

Ponctuellement, son activité peut se prolonger tard soir. Il doit posséder de bonnes capacité managériales, notamment pour gérer les saisonniers en période de récolte et de taille. L’automatisation des tâches, qui peut-être plus ou moins poussée, réduit la pénibilité et le besoin de main d’œuvre.

Construis ton avenir à ton image !

Chaque projet d’installation est unique. Vous n’avez pas à choisir exclusivement une seule production. Vous pouvez être seulement maraicher ou céréalier et arboriculteur ou encore viticulteur, éleveur porcin et ovin. C’est un choix propre à chaque situation, fait à l’installation ou plus tard dans le cadre d’une diversification de son exploitation.

L’agriculteur, qu’il soit céréalier, éleveur ou maraîcher, ne travaille jamais seul. Il est accompagné en amont et en aval de ses missions par le conseiller agronomique ou élevage, le technicien, l’acheteur, le mécanicien, et bien d’autres personnes qui gravitent autour de lui.

L’agriculteur vend sa production – céréales, fruits, légumes, animaux, lait, viande, fleurs – à sa coopérative, un intermédiaire, aux GMS ou directement aux consommateurs. L’agriculteur peut également transformer sa production avant de la vendre. Il peut faire de son lait du fromage, de son blé des pâtes, de son colza de l’huile et bien d’autres choses.

L’agriculteur est aussi et surtout un chef d’entreprise qui assure, en plus de sa production, la commercialisation de ses produits, le management de ses salariés et ainsi la gestion financière et administrative de son exploitation. Il se tient également informé des changements constants de son secteur et fait, par conséquent, évoluer ses pratiques. Il est volontaire pour se former à l’utilisation de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de production tout au long de sa carrière.

Projet mené avec le soutien de :