fbpx

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Pourquoi faire le métier

d'éleveur de volailles DE CHAIR

en Centre-Val de Loire ?

Le métier d'Éleveur de volailles de chair, c'est quoi ?

L’éleveur avicole élève des volailles pour leur chair. La reproduction et la naissance des animaux peuvent être déléguées à une autre entreprise. En véritable chef d’entreprise, l’éleveur avicole doit assurer le suivi administratif de son exploitation.

Les activités quotidiennes d'Éleveur de volailles de chair ?

Eleveur de Volaille JACVL

Les compétences pour être Éleveur de volailles de chair !

Eleveur de Volailles

Pour en savoir plus sur le métier d'Éleveur de volailles de Chair en Centre-Val de Loire

L’élevage de volailles peut prendre plusieurs formes. En effet, l’éleveur peut être naisseur, sa mission est alors reproductive, il revend à d’autres élevages les poussins fraîchement éclos. L’agriculteur peut également élever des volailles pour leur chair ou pour leurs œufs. L’élevage peut être hors-sol ou de plein air.

Quel que soit le type d’exploitation, l’éleveur de volaille doit avoir des connaissances solides en zootechnie (sciences et techniques d’élevage) pour garantir l’état sanitaire de son élevage. Les volailles sont des animaux fragiles ce qui nécessite une bonne gestion de leur habitat. L’éleveur doit donc être vigilant aux conditions de vie offertes par le bâtiment d’élevage et contrôler régulièrement les équipements de ventilation, de chauffage et d’éclairage.

 L’éleveur doit gérer ses différentes bandes (lots d’animaux), de leur arrivée à leur départ. Avant l’entrée d’une nouvelle bande, l’éleveur procède à la désinfection des bâtiments pour limiter les risques sanitaires. Ensuite, l’éleveur répartit les animaux suivant leur stade de croissance ou la phase d’élevage. Il évalue l’état de santé des volailles et met en œuvre les mesures adaptées comme la modification de l’alimentation ou la vaccination. Suivant sa spécialisation, l’éleveur doit suivre la pesée des animaux (volailles de chair), contrôler la fécondation des œufs (naisseurs) ou la ponte (œufs).

Enfin comme chef d’entreprise, l’éleveur de volailles doit avoir des compétences en comptabilité, gestion administrative, stratégie d’entreprise et, le cas échéant, en management.

Construis ton avenir à ton image !

Chaque projet d’installation est unique. Vous n’avez pas à choisir exclusivement une seule production. Vous pouvez être seulement maraicher ou céréalier et arboriculteur ou encore viticulteur, éleveur porcin et ovin. C’est un choix propre à chaque situation, fait à l’installation ou plus tard dans le cadre d’une diversification de son exploitation.

L’agriculteur, qu’il soit céréalier, éleveur ou maraîcher, ne travaille jamais seul. Il est accompagné en amont et en aval de ses missions par le conseiller agronomique ou élevage, le technicien, l’acheteur, le mécanicien, et bien d’autres personnes qui gravitent autour de lui.

L’agriculteur vend sa production – céréales, fruits, légumes, animaux, lait, viande, fleurs – à sa coopérative, un intermédiaire, aux GMS ou directement aux consommateurs. L’agriculteur peut également transformer sa production avant de la vendre. Il peut faire de son lait du fromage, de son blé des pâtes, de son colza de l’huile et bien d’autres choses.

L’agriculteur est aussi et surtout un chef d’entreprise qui assure, en plus de sa production, la commercialisation de ses produits, le management de ses salariés et ainsi la gestion financière et administrative de son exploitation. Il se tient également informé des changements constants de son secteur et fait, par conséquent, évoluer ses pratiques. Il est volontaire pour se former à l’utilisation de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de production tout au long de sa carrière.

Projet mené avec le soutien de :